Tableaux et figures

Les tableaux (composés de lignes et de colonnes) et les figures (un graphique, un diagramme, une carte, une photographie, un dessin) permettent aux auteurs de présenter beaucoup d’informations de manière compréhensible, la plupart du temps à des fins de communication. Ils constituent un complément (et non pas une simple copie) aux informations disponibles dans le texte.


Règles générales#

Afin de présenter au mieux des données, il est nécessaire de suivre les recommandations suivantes :
  • Si des éléments doivent être comparés, les placer les uns à côté des autres ;
  • Mentionner à quoi renvoie chaque élément de l’illustration ;
  • Utiliser une police suffisamment lisible ;
  • Mentionner toutes les informations nécessaires à la compréhension (par exemple, ajouter des notes au bas du tableau, nommer les éléments graphiques) ;
  • Réserver les tableaux et les figures pour les données importantes à communiquer (ne pas insérer trop de tableaux ni trop de figures au sein d’un même document) ;
  • Numéroter tous les tableaux et toutes les figures avec des chiffres arabes uniquement et dans l’ordre dans lequel ils apparaissent pour la première fois dans le texte ;
Par exemple : Tableau 1, Tableau 2, Tableau 3 et non Tableau 1a, Tableau 1b, Tableau 1c
Une exception à cette règle s’applique lorsque le document contient une ou plusieurs annexe(s) reprenant des tableaux et des figures : dans un tel cas, il faut identifier les éléments de l’annexe avec des lettres capitales et des chiffres arabes
Par exemple : Tableau A1 est le premier tableau de l’Annexe A ou de la seule annexe du document).


Principes d’utilisation et d’élaboration des tableaux#

Le contenu des tableaux doit être limité aux données essentielles et être en lien avec le texte du document.

Dans le texte, il est essentiel de citer le tableau auquel il est fait référence par son numéro et non, par exemple, par « comme montré dans le tableau ci-dessous ».

Leur disposition doit être logique et facilement compréhensible. Les composants de base d’un tableau sont :

  • Un numéro de tableau : Tableau x ;
  • Un titre (écrit en italique) bref, clair et explicatif (il ne doit être ni trop général ni trop détaillé) ;
  • Un intitulé bref pour chaque en-tête de colonne : cela peut être des abréviations standards ou des symboles (par ex : % à la place de pourcentage) pour autant qu’ils soient expliqués dans le titre du tableau ou dans une note de bas de tableau ;
  • Le corps du tableau, ou autrement dit les données
    • Les valeurs numériques doivent être exprimées avec autant de décimales que nécessaire à la précision des données (ne pas utiliser de zéro devant le point décimal si la valeur ne peut jamais être plus grande que 1, comme par exemple p = .005) ;
    • Si l’intersection d’une ligne et d’une colonne ne peut être remplie parce que les données ne s’appliquent pas, il est recommandé de laisser la cellule vide et d’indiquer si nécessaire une note spécifique au bas du tableau ; par contre, si la cellule ne peut être remplie parce que les données n’ont pu être obtenues, il y a lieu d’indiquer un tiret et d’expliquer son utilisation dans une note générale en bas du tableau ; par convention, utiliser un tiret dans une matrice de corrélations indique la corrélation de l’item avec lui-même (qui doit être de 1) ;
    • Quand un tableau inclut des estimations statistiques telles que des moyennes ou des corrélations, il doit également comprendre, si cela est possible, les intervalles de confiance indiqués entre crochets ou en donnant les limites inférieures et supérieures dans des colonnes séparées ; le degré de confiance (par exemple, 95%) doit également être mentionné.
  • Les notes de bas de tableau : celles-ci peuvent être de trois types :
    • La note générale fournit des informations concernant le tableau et se termine par une explication de chaque abréviation ou symbole utilisé dans le tableau ; si le tableau provient d’une autre source, l’information doit être indiquée dans cette section ;
    • La note spécifique fait référence à une colonne, une ligne ou une cellule en particulier ;
    • La note concernant les probabilités reprises dans le tableau.
Chaque type de notes commence sur une nouvelle ligne en-dessous du tableau.

La note générale apparaît la première et est précédée de la mention « Note. ».

La note spécifique apparaît en-dessous de la note générale et elle est précédée de la lettre minuscule « a » en exposant ; si plusieurs notes spécifiques sont nécessaires, elles apparaissent les unes à la suite des autres et sont précédées d’une lettre minuscule en exposant

Par exemple : an = 20. bCe participant n’a pas terminé l’épreuve.
La lettre minuscule en exposant doit également être indiquée dans la tableau afin de savoir à quelle colonne, ligne ou cellule se réfère la note.

La note concernant les probabilités se place en-dessous des deux autres notes et est précédée d’un astérisque, devant être mentionné également dans le tableau pour chaque cellule à laquelle se réfère la note ; si plusieurs notes de ce type sont nécessaires, elles apparaissent les unes à la suite des autres et sont précédées de plusieurs astérisques

Par exemple : *p < .05. **p < .01.
Si la distinction entre un test unilatéral et un texte bilatéral est requise au sein d’un même tableau, l’astérisque est utilisé pour les valeurs du test bilatéral et un autre symbole (comme par exemple « † ») pour les valeurs du test unilatéral.
Ces notes permettent d’éviter des répétitions dans le corps du tableau. Certaines informations peuvent se trouver soit dans le corps du tableau soit dans les notes : pour déterminer où indiquer ces informations, il faut garder à l’esprit que l’essentiel réside dans la clarté de la présentation.


Principes d’utilisation et d’élaboration des figures#

Les figures peuvent être utilisées par exemple, pour illustrer des modèles théoriques complexes ou pour représenter la manière dont les participants d’une étude ont été sélectionnés et répartis dans différents groupes ou encore pour expliquer une procédure expérimentale.

Les standards d’une bonne figure sont les suivants :

  • Une figure n’est pas une simple copie de l’information disponible dans le texte ;
  • Elle se concentre sur les éléments essentiels, elle est facile à lire et à comprendre ;
  • Elle est suffisamment grande pour que chaque élément soit lisible ;
  • Si des symboles font partie de la figure, une légende (placée à l’intérieur de la figure) doit en expliquer la signification ;
  • Un sous-titre, placé en-dessous de la figure, donne une explication concise mais suffisamment descriptive de la figure ; l’ajout de toute information est requise si elle facilite la compréhension de la figure sans avoir recours à l’information disponible dans le texte (par exemple, expliquer des unités de mesure, des symboles, des abréviations non explicitées dans la légende). Si la figure provient d’une autre source, il doit y être fait mention dans cette partie.

Exemple de tableau


Tableau 1

Means (and Standard Deviations) for Response Accuracy for Each Experimental Condition, as a Function of Participant Group for Children with Specific Language Impairment (SLI), Age Controls (AC) and Grammatical Controls (GC)

Note. HF, Sentences containing words of high lexical frequency ; LF, Sentences containing words of low lexical frequency. The maximum possible score is 15. Adapted from "The impact of dual-tasking on sentence comprehension in children with specific language impairment" by A.-L. Leclercq, S. Majerus, G. Prigent, and C. Maillart, in press, Journal of Speech, Language and Hearing Research. Used for example with permission.




Exemple de figure

Figure 2. Response times in sentence comprehension for each group (SLI, children with specific language impairment ; AC, Age controls ; GC, Grammatical controls) as a function of task condition (single vs. dual). Adapted from "The impact of dual-tasking on sentence comprehension in children with specific language impairment" by A.-L. Leclercq, S. Majerus, G. Prigent, and C. Maillart, in press, Journal of Speech, Language and Hearing Research. Used for example with permission. /
« This page (revision-11) was last changed on 30-Mar-2012 11:36 by Paul Thirion